LE PROJET BUG, UN TRAVAIL D'EQUIPE

 

A l’interface entre citoyens et chercheurs, le projet BUG – Biodiversité Urbaine de Guyane – se veut être un pont entre Guyanais.es et chercheurs, afin que tous puissent partager leurs expériences et leur savoir au profit d’une meilleure connaissance de la biodiversité des villes du territoire.

Cette biodiversité, elle appartient à tous, et pas seulement au monde de la recherche. Alors citoyennes et citoyens, (ré)appropriez-vous dès maintenant votre patrimoine naturel et venez construire le savoir de demain avec l’équipe scientifique du projet BUG !

 

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

 

 

 

 

– Y’A UN BUG EN GUYANE ? –

Les chercheurs du laboratoire EcoFoG inventorient et étudient, depuis plusieurs années, deux groupes d’espèces remarquables ayant des rôles fonctionnels majeurs en forêt tropicale : les fourmis et les champignons.

Leurs diversités restent pourtant mal connues avec de larges zones du territoire pour lesquelles les données sont très partielles. Les chercheurs ont choisi d’améliorer les connaissances sur la diversité et la distribution de ces organismes à proximité des activités humaines.

Le projet de recherche BUG, pour « Biodiversité Urbaine de Guyane », va leur permettre d’augmenter sensiblement le volume d’échantillons collectés et d’accélérer leur vitesse d’analyse. En effet, les scientifiques s’appuient sur :

  • la participation des citoyens pour collecter fourmis et champignons en milieu urbain sur tout le territoire ;
  • le metabarcoding, ou décodage haut débit, de l’ADN des espèces présentes dans le sol.

En plus de la communauté scientifique, les connaissances produites dans le cadre du projet BUG vont être restituées au public participant, via ce site Internet notamment, pour une meilleure connaissance de son environnement ainsi qu’aux gestionnaires et décideurs sous forme d’état des lieux et de cartographie des espèces présentes en milieu urbain.

– DES CITOYENS A LA RECHERCHE : LES SCIENCES PARTICIPATIVES

Si le projet BUG a émergé dans un laboratoire, les chercheurs EcoFoG font appel au grand public et aux écoliers pour le déployer.

La collaboration entre scientifiques et citoyens bénévoles a en effet fait ses preuves pour collecter, sur la base d’un protocole scientifique donné, une quantité beaucoup plus importante d’informations qu’il ne serait pas possible d’obtenir avec l’action seule des scientifiques.

Les sciences participatives (ou sciences citoyennes ou collaboratives), puisque c’est de cela qu’il s’agit, permettent également, dès le plus jeune âge,  la sensibilisation et la participation active aux savoirs de demain.

Après échange avec l’Ingénieure en charge du projet, les volontaires devront collecter les spécimens de fourmis ainsi que des échantillons de terre de leurs jardins ou de leurs cours d’immeuble (Tout le matériel nécessaire sera fourni). Les échantillons seront ensuite envoyés aux scientifiques pour traitement. Les participants recevront les résultats de leur collecte.

Les résultats et connaissances acquises dans le cadre de ce projet seront publiés sur ce site.

 

Des élèves chercheurs

Depuis février 2021, les jeunes guyanais.es sont à la recherche des trésors cachés de leur ville: les fourmis et les champignons ! Découvrez ces apprentis chercheurs impliqués dans la connaissance de la biodiversité locale.

Vous aussi, devenez chercheur !

Rome ne s’est pas faite en un jour… Et le savoir scientifique non plus !

Alors contribuez vous aussi dès aujourd’hui au savoir de demain !

               

– FONDATEURS & PARTENAIRES

Suite à l’engouement des élèves et de leurs enseignant.e.s pour le projet BiNG (Biodiversité Négligée de Guyane), les chercheurs de l’UMR EcoFoG Jérôme Orivel (« expert fourmis ») et Heidy Schimann (« experte champignons ») ont décidé de poursuivre l’aventure avec le projet BUG. Mais l’aventure va cette fois-ci au-delà de la seule vulgarisation scientifique : les citoyen.ne.s guyanais.es, scolaires ou non, deviennent aux aussi chercheurs ! 

Bien décidés à (re)mettre à la portée de tous le monde omniprésent et pourtant quasi-invisible des fourmis et des champignons, l’équipe scientifique du projet BUG part à la rencontre des Guyanais.es de tout le territoire depuis janvier 2021, pour les accompagner dans leur démarche de chercheurs amateurs.

Le projet BUG est mis en place par une équipe de scientifiques issus de différentes structures de recherche (CNRS, INRAE et AgroParisTech) grâce aux fonds européens PO FEDER-FSE 2014-2020 et à l’appui de la Collectivité Territoriale de Guyane.

– PROJETS PARTENAIRES

Projet eBREVEEducation à la biodiversité par la réalité virtuelle (Projet CEBA)

Qui n’a jamais rêvé de devenir minuscule et d’explorer l’inexplorable ? Avec le projet eBREVE, c’est possible ! En modélisant en 3D des fourmis, araignées et champignons, le laboratoire EcoFoG et le Fablab de Kourou, Station K (association GuyaneConnect), vous permettront bientôt de vous balader à hauteur de fourmi dans 1m3 de litière de forêt grâce à un masque de réalité virtuelle ! 

Projet « Rendre visible l’invisible » – La Guyane se raconte en sciences (Projet CEBA)

Finis les jaguars clichés et les coqs de roche surfaits ! Avec Delphine Zigoni et Julien Norwood, dessinateurs naturalistes, venez (re)découvrir en dessin les petites bêtes « invisibles » de Guyane grâce à une exposition itinérante de leurs œuvres réalisées sur le terrain, et celles des jeunes Guyanais.es qui suivront avec eux dès novembre prochain un cours très particulier de dessin naturaliste.

Devenez minuscule

Visiter un mètre carré de litière de forêt guyanaise, une utopie ? Pour le projet eBREVE, c’est plutôt une réalité ! Changez d’échelle et découvrez la forêt d’un autre oeil grâce aux modèles 3D de fourmis, araignées et champignons et à la réalité virtuelle !

"Rendre visible l'invisible"

C’est l’objectif de Delphine Zigoni et Julien Norwood, dessinateurs naturalistes, qui, en mêlant art et science, remettent au goût du jour les petites bêtes trop souvent oubliées.

Visitez les pages Instagram et sites web de Delphine Zigoni & Julien Norwood en cliquant sur les miniatures !