ACTUALITES

Retrouvez ici toutes les actualités présentes et passées, ainsi que les les articles parus sur les fourmis et les champignons de Guyane.

L'ACTU DU MOIS

-Septembre 2021

C’est la rentrée ! L’école reprend, et avec elle la récolte des fourmis et des champignons de nos villes !

Car oui, depuis février 2021, de nombreux citoyen.nes guyanais.es s’impliquent dans la connaissance de la biodiversité de leur ville et font avancer la science par la collecte de données.

Ainsi, ce sont presque 490 participants, scolaires ou non, qui ont permis de mettre à jour pas moins de 107 espèces de fourmis dans 11 villes de Guyane.

Et ce n’est pas fini, car il reste encore beaucoup d’autres espèces à découvrir ! Alors vous aussi, participez au projet BUG prenez part à une aventure de chercheur grandeur Guyane !

L'INFO DU MOIS - L'amour donne des ailes !

« Une fourmi avec des ailes ? Ça n’existe pas ! »

Et pourtant, les fourmis appartiennent à la grande famille des insectes et, comme eux, elles possèdent deux paires d’ailes.

Mais alors me direz-vous, pourquoi les voit-on tout le temps marcher sur le sol ou les murs ? Et puis, où ont-elles caché leurs ailes ??

En fait, dans chacune des colonies, seule une petite partie d’heureux élus, les « princes » et les « princesses », ont des ailes. Si ces fourmis sexuées (possédant spermatozoïdes ou ovules) bénéficient de cet attirail, c’est pour mieux se retrouver durant le vol nuptial. Le vol nuptial ? Vous savez, c’est ce gros nuage de fourmis volantes qui viennent vous embêter à la lumière de votre chandelle certains soirs.

C’est à ce moment là que princes et princesses se retrouvent pour une folle nuit d’amour… Suite à leurs ébats, chacun reprend le cours de sa vie : le mâle voit la sienne presque finie, quant à la femelle, elle retire ses ailes et part creuser ce qui sera le commencement de sa nouvelle demeure et, par la même occasion, de sa nouvelle vie de reine.

LA FOURMI DU MOIS - "La fourmi à grosse tête"

La fourmi à grosse tête, Pheidole jelskii, a été la grande gagnante durant le premier semestre du projet BUG : elle a été retrouvée dans presque 20% des échantillons ! Le genre Pheidole a d’ailleurs été retrouvé dans  plus d’un tiers des prélèvements. Sans surprise, car ce genre compte près de 1160 espèces décrites dans le monde !

Les fourmis à grosse tête ont, comme leur nom l’indique, des soldates aux têtes démesurées et pleines de muscles qui leur confèrent une force herculéenne (toute proportion gardée!) dans la mâchoire et ainsi une facilité au combat.

L’espèce Pheidole jelskii est répandue en Amérique du Sud et Centrale, ainsi que dans les Caraïbes. Vous pourrez facilement voir cette espèce dans les pelouses de votre ville, car elles affectionnent particulièrement les milieux ouverts et perturbés. Vous reconnaîtrez facilement l’entrée allongée et courbe de leur fourmilière creusée à même le sol.

LE CHAMPIGNON DU MOIS - "Le Lentin"

Lentinus crinitus se reconnaît aisément à son chapeau velu et marron : typique des Lentins, ce champignon est un décomposeur et on le retrouve, de ce fait, sur le bois mort. Il a, au toucher, une chaire fibreuse et assez coriace. Champignon des ville comme des forêts, il n’est pas rare de le surprendre à pousser sur les troncs de nos jardins.